On pourrait facilement affirmer que l’arbre dans l’œuvre de Simard est le symbole emblématique de l’être humain. Comme vous le verrez tout au long de cette galerie, l’arbre a pris une stature quasi mystique chez cette artiste. Il est partout, de tous les tableaux, dans tous les paysages. Occasionnellement majestueux et solidaire, tel l’arbre de vie ou celui des philosophes et des druides, souvent nombreux se dressant à l’horizon, ces grands végétaux ligneux aux multiples branches et couleurs, tantôt dépouillés d’autres fois fournis, se déploient entre ciel et terre dans toute leur majesté.

Feuilles, branches, troncs, racines forment un schéma représentant mille chemins et bifurcations. Ils cachent et dévoilent, préservant les mystères et filtrant la lumière.

Présent dès ses débuts dans les années 70, l’univers forestier est encore bien vivant dans sa production d’aujourd’hui.

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player